Accéder au contenu principal

Articles

Charles Maurras : l’Intelligence, l’Or et le Sang, Matthieu Giroux

Charles Maurras Matthieu Giroux : Pour Maurras, le monde est régi par un certain nombre de forces. Ces forces sont de natures différentes : matérielle et spirituelle. « Il faut être stupide comme un conservateur ou naïf comme un démocrate pour ne pas sentir quelles forces tendent à dominer la Terre. Les yeux créés pour voir ont déjà reconnu les deux antiques forces matérielles : l’Or, le Sang. » Le destin de l’unique force spirituelle, l’Intelligence, est de s’allier à l’une de ces forces matérielles. Elle doit décider, trancher « entre l’Usurier et le Prince, entre la Finance et l’Épée. » Aux yeux de Maurras, le déclin de l’Intelligence est dû à un renversement d’alliance. Autrefois, l’Intelligence était souveraine car liée au Sang, c’est-à-dire aux rois. Aujourd’hui, l’Intelligence est soumise au règne de l’argent. La cause de ce retournement est la Révolution française. « De l’autorité des princes de notre race, nous avons passé sous la verge des marchands d’or, qui sont d’une autre…

Voyage initiatique au sein de mondes oubliés où les dieux côtoient les hommes dans une quête insatiable des vérités primordiales

Article : Aristide Leucate revient sur le dernier ouvrage d'Alain de Benoist, l'écriture runique et les origines de l'écriture. Un livre facile d'accès qui fait le point sur les forces et les faiblesses des multiples théories qui ont tenté de déchiffrer cet énigmatique et hermétique système scripturaire. 
Il a souvent été observé, sous notre plume comme sous celle d’autres commentateurs ou exégètes, le style à nul autre pareil d’Alain de Benoist, qui est aux lettres ce que Floch ou Hergé étaient au 9e art.
L’épure de la phrase (sans que cela ne confine le moins du monde à la sécheresse du verbe) conjuguée à la limpidité rhétorique en font un représentant incomparable de la ligne claire dans la république des lettres.
Ceci est d’autant plus remarquable avec le dernier opus du directeur de la revue Nouvelle École et éditorialiste à Éléments consacré à l’écriture runique et aux origines de l’écriture.
Le sujet, apanage des spécialistes de linguistique, de philologie ou d’…

Retour sur le parcours d'Alain de Benoist

Souvent mis de côté de la scène médiatique parisienne, le fondateur des revues Nouvelle Ecole, Krisis et Eléments a le mérite d’avoir une vision tranchée quant à notre société moderne. Auteur de plus de cent ouvrages, propriétaire de l’une des plus grandes bibliothèques privées d’Europe, le penseur de ce qu'on a appelé la «Nouvelle droite» (expression dans laquelle il ne s'est jamais véritablement reconnu) évoque ici de nombreuses questions qui ont rythmé son parcours intellectuel.
Un entretien à compléter avec les conversations de Paul-Marie couteaux, une série de six émissions TV Libertés filmées dans l'intimité du philosophe. L'occasion de découvrir notamment sa bibliothèque privée (où une partie des conversations ont été tournées).
Les extraits de Mémoire vive que nous partageons ici apporteront également un éclairage sur le parcours personnel et l'itinéraire intellectuel d'Alain de Benoist.

________________________ Nous avons eu la joie de faire intervenir …

Ernst Jünger : Le Soldat du front, le Travailleur, le Rebelle et l’Anarque

Alain de Benoist anlayse ici les quatres grands types et figures que l’oeuvre d’Ernst Jünger a successivement fait apparaître, correspondant chacune à une période bien distincte de sa vie. Il s’agit, chronologiquement, du Soldat du front, du Travailleur, du Rebelle et de l’Anarque. A travers ces Figures se laisse deviner l’intérêt passionné que Jünger a toujours porté au monde des formes, qui pour lui ne sauraient résulter du hasard, mais constituent autant de configurations canalisant, à des niveaux différents, les modalités d’expression du sensible: l’«histoire» du monde est avant tout morphogenèse. En tant qu’entomologiste, Jünger était par ailleurs tout naturellement porté aux classifications. Au-delà de l’individu, il identifie l’espèce ou le genre. On peut y voir une manière subtile de récuser l’individualisme: «L’unique et le typique s’excluent», écrit-il. L’univers tel que le voit Jünger est donc un univers où des Figures confèrent aux époques leur signification métaphysique.…