Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé TV Libertés

Alain de Benoist - Les Conversations de Pierre-Marie Couteaux - TV Libertés

A voir ou revoir sur le blog Eléments :
Chapitre 1 - Chapitre 2 - Chapitre 3 - Chapitre 4 - Chapitre 5 - Chapitre 6




Les conversations de Paul-Marie Couteaux” sur TV Libertés, une émission qui part à la découverte d’une personnalité en six épisodes de 35 minutes. La première série est consacrée à Alain de Benoist. 
C’est l’occasion de découvrir les passions, les souvenirs et les éléments fondateurs de la vie d’une célébrité pour mieux comprendre son œuvre. Volontairement intimiste, “Les conversations de Paul-Marie Couteaux” sont filmés in situ, là où ces personnages hors du commun trouvent leurs forces et leur inspiration.



Quelques commentaires de Pierre Bérard
Source : revues de presse, blog Eléments



Cinquième épisode des conversations entre Paul-Marie Coûteaux et Alain de Benoist dans l’une des bibliothèques de ce dernier. Sont abordés successivement la chape de plomb des années 80 et 90, la chute du mur de Berlin et la tentation unipolaire des États-Unis d’Amérique aboutissant aux  guer…

Limites, transgressions, transhumanisme...

La Transgression des limites par le transhumanisme, l’idéologie du progrès ou le capitalisme destructeur : Voilà les thèmes qu' Alain de Benoist aborde avec ses deux invités dans « Les idées à l’endroit » : Paul Piccareta, rédacteur en chef de Limite, la revue de l’écologie intégrale et le philosophe et mathématicien Olivier Rey, Grand Prix de la Fondation Prince Louis de Polignac.


 VOIR AUSSI

1 KRISIS 45 : PROGRES ? 2 L'EPUISEMENT CIVILISATIONNEL 3 L'IDENTITE, ESPOIR OU MENACE ?

Méditations dionysiennes, Luc Olivier d'Algange - Nouvelle Ecole numéro 56

MEDITATIONS DYONISIENNES
TEXTE DE LUC-OLIVIER D'ALGANGE

Qu'en est-il des dieux antérieurs? Peut-on, sans avoir à se dire «païen», recevoir d'eux quelque lumière ? Peut-on s'interroger, par leurs ambassades ouraniennes, maritimes ou forestières sur le monde tel qu'il s'offre à nos sens et à notre intelligence? Pouvons-nous les entendre, ces dieux, dans l'acception ancienne du verbe, c'est-à-dire les comprendre, les ressaisir dans la trame de notre entendement où vogue la navette du tisserand, dieu lui-même, comme des réalités allant de soi, mues par elles-mêmes, pourvues de cet impondérable que l'on nomme l'âme? Les dieux existent: c'est leur faiblesse car ce qui existe peut disparaître; ce qui existe n'est point l'être; et l'être lui-même n'est qu'à l'infinitif (or l'impératif seul est créateur!). Mais ce qui existe vaut tout de même que l'on s'y attarde... L'existence des dieux demeure dif…