Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Europe

Emission Les idées à l'endroit consacrée aux indo-européens

Les idées à l'endroit : les indo-européens "Les indo-européens" sur TV Libertés où Alain de Benoist recevait Xavier Delamarre, linguiste et  co-éditeur, ainsi que Romain Garnier de la revue d'études indo-européennes Wékwos et Jean Haudry ancien professeur de linguistique et de sanskrit à l'université Lyon-III.

Pour compléter la réflexion sur les Indo-Européens :
Nouvelle Ecole N°49
- Indo-Européens : à la recherche du foyer d’origine (Alain de Benoist)
- Indo-Européens », « Indogermains », « Aryens » (encadré)
- Les « momies » européennes du Sinkiang (encadré)
- Chronologie bibliographique des études indo-européennes depuis 1930 (encadré)
- Quatre remarques finales ; Bibliographie Dumézil (Alain de Benoist)
- L’habitat originel des Indo-Européens au regard de la linguistique (Jean-Haudry)
- Les Indo-Européens et le Grand Nord (Jean Haudry)
- Chronologie de la tradition indo-européenne (Jean Haudry)
- Indo-européens et « mentalité indo-européenne » (Jean Haudry)


20.00 euros

L'Amérique vue par Alain de Benoist

La critique des États-Unis a pris son essor, au sein de la Nouvelle Droite, après la parution fin 1975 du numéro de Nouvelle École sur l’Amérique (dont la matière a été reprise dans un livre publié en langue italienne, puis en allemand et en afrikaans). Elle est une sorte de conséquence logique de la distinction que nous avions faite alors entre l’Europe et l’Occident. Elle est depuis restée plus ou moins constante. On aurait tort cependant de l’interpréter comme relevant d’une quelconque phobie. Je suis allergique à toutes les phobies, à l’américanophobie comme aux autres. L’un des numéros d’Éléments publié voici quelques années avait d’ailleurs pour thème «L’Amérique qu’on aime» ! Je ne suis pas non plus de ceux qui critiquent l’Amérique sans la connaître. J’y suis allé maintes fois, j’y ai séjourné à plusieurs reprises, je l’ai sillonnée en tous sens […] 
J’ai toujours eu la plus vive admiration pour le grand cinéma américain quand il ne se ramenait pas encore à une accumulation de …

Au-delà de la nation, l'Empire

Après examen de notre histoire politique européenne, on constate rapidement qu'il n'existe que deux grands modèles d'organisation politique: la nation (précédée par le royaume), et l’Empire. Et si la forme nationale n'était qu'un produit de la modernité, fruit d'une "métaphysique de la subjectivité" ? Et si notre renouveau viendrait du principe impérial. C'est en tout cas ce que défend Alain de Benoist dans cette émission. Le fichier audio de cette émission avec Alain de Benoist sur Méridien Zéro est en téléchargement libre ci-dessous (via ekouter.net) A compléter avec cet article "Europe, l'idée d'empire"
0:00:00 1:25:34

Europe, l’Idée d’empire

Lorsque l’on examine l’histoire politique européenne, on constate rapidement que l’Europe a été le lieu où se sont élaborés, développés et affrontés deux grands modèles de politie, d’unité politique : la nation, précédée par le royaume, et l’Empire.
Ce bref essai pour objet de cerner ce qui les distingue, en mettant surtout l’accent sur le second.
[Il pourra être complété par l'écoute de l'émission Au-delà de la nation, l'Empire]

Mais rappelons d’abord quelques dates. Romulus Augustule, dernier empereur de l’Occident latin, est déposé en 475. Seul subsiste alors l’empire d’Orient. Cependant, après le démembrement de l’empire d’Occident, une nouvelle conscience unitaire semble se faire jour en Europe occidentale. Dès 795, le pape Léon III date ses bulles, non plus du règne de l’empereur de Constantinople, mais de celui de Charles, roi des Francs et patricien des Romains. Cinq ans plus tard, le jour de Noël de l’an 800, Léon III dépose à Rome la couronne impériale sur la tête …

Alain de Benoist nous invite à parcourir son jardin extraordinaire

Le titre du dernier ouvrage d’Alain de Benoist, Ce que penser veut dire (1) peut surprendre, voire rebuter un lecteur peu porté sur l’essai philosophique. Le titre fait d’ailleurs allusion, manifestement, à celui d’une conférence prononcée par Martin Heidegger… Pourtant c’est à un voyage tout autre qu’académique que nous convie Alain de Benoist : un parcours lumineux et presque aérien au sein de la pensée européenne. Extrait du chapitre "Rousseau : un révolutionnaire conservateur" La recension d'Aritside Leucate sur Boulevard Voltaire Un jardin extraordinaire  L’ouvrage se compose en effet de courtes monographies présentant tout ou partie de l’œuvre intellectuelle d’une sélection d’écrivains, essayistes, chercheurs et philosophes, avec quelques indications biographiques : 26 monographies auxquelles il convient d’ajouter trois portraits en forme d’entretiens.  Un choix dans tous les sens du terme, mais éclectique puisque Jean Cau voisine avec Hannah Arendt, Karl Marx avec …